Exposition permanenteCharpentier de marineMusée Maritime

Conférence de Christiane Angibous-Esnault, chercheur d'Arkeotopia, avec la collaboration de Philippe Houdret, président de Fortunes de Mer Calédoniennes

Jeudi 2 août à 18h (entrée libre dans la limite des places disponibles, durée env 1h)

Rien ne prédisposait Arkéotopia, une autre voie pour l'archéologie, basée en métropole, à se pencher sur le destin de l'Aventure, corvette dont le 1er gouverneur de Nouvelle-Calédonie, Eugène du Bouzet, avait pris le commandement au départ de Brest en 1854.

Et pourtant, l'un de ses membres, au cours d'une soirée discussion sur les épaves, en vint à signaler qu'il était le découvreur de ce grand voilier de 43 m naufragé à l'Ile des Pins en avril 1855.

De fil en aiguille, le dossier s'est enrichi considérablement amenant Arkéotopia à s'associer avec Fortunes de Mer Calédoniennes qui connaissait déjà l'épave, pour mener à bien ensemble une mission de fouilles sur l'Aventure et sur le campement des naufragés.

Tout juste revenue de la campagne de fouilles, l'équipe présentera en avant-première une partie des résultats. Mais c'est aussi cette aventure humaine et scientifique, depuis l'histoire du bateau, les premières fouilles de 1975 et jusqu'à la Mission Aventure de juillet 2018, que Christiane Angibous-Esnault, en charge des recherches pour cette mission, ainsi que Philippe Houdret et son équipe de l'association Fortunes de Mer Calédoniennes vous proposent de revivre.

          Fouille 1975, remontée d'une ancre à jas. Ph. Banuls P. Archives personnelles Fouille 1975, remontée d'une ancre à jas. Ph. Banuls P. Archives personnelles