Exposition permanenteCharpentier de marineIle de Lumière

Jeudi 25 juin 2020 à 18h, entrée libre dans la limite des places disponibles.

Causerie de Claude Babin, membre du musée maritime, technicien retraité du service des Phares et Balises de la Nouvelle-Calédonie

Connaissez-vous l’incroyable histoire du feu Tabou ? Située sur le récif Tabou à 2km du célèbre phare Amédée, cette petite tour discrète conserve dans ses entrailles la mémoire de ses gardiens. Qui oserait imaginer que le phare du Tabou, construit en 1890, a hébergé, dans des conditions rudimentaires, plusieurs veilleurs pendant près de 60 ans ?! La présence d’hommes sur ce phare s’explique par la nécessité de garder le feu allumé toute la nuit pour la sécurité des navires. Mais au-delà de cette tâche, quel pouvait bien être leur quotidien ? Isolés, parfois oubliés, exposés à des conditions extrêmes, certains n’étaient pas loin de penser qu’ils vivaient un enfer pour expier une faute ! Claude Babin, ancien gardien de phare de Nouvelle-Calédonie, lèvera pudiquement le voile sur ce métier disparu suite à l’automatisation des phares.

          Phare Tabou, service des Phares et Balises de la Nouvelle-Calédonie Phare Tabou, service des Phares et Balises de la Nouvelle-Calédonie