Exposition permanenteMusée Maritime

Afin de conserver les aliments le plus longtemps possible et donc de préserver au mieux la santé de l'équipage, quatre moulins à farine sont embarqués à bord des deux navires de l'expédition La Pérouse.

Installé sur le pont arrière, le moulin était équipé de deux meules à grain. Un ingénieux mécanisme de rotation, actionné par une manivelle et entraîné par des ailes de moulin à vent, permettait de moudre jusqu'à 200 kg de blé par jour. En septembre 1786, un de ces moulins est offert par de Langle à la mission de Monterey, Californie.

 

Une magnifique maquette vient de faire son entrée au Musée maritime! Le John Pirie, goélette construite en 1827 en Ecosse (Royaume-Uni) arrive en Australie en 1836. Affrétée pour le transport du santal, elle touchera les côtes calédoniennes en 1847 pour repartir avec un chargement de santal....

Merci à M. Jacques Laville qui a réalisé cette maquette à l'échelle 1/12ème et en a fait don au Musée!

Maquette_du_John_Pirie

Savez-vous ce qu'est un safran? Valérie Vattier dans ce reportage vous raconte l'histoire du plus grand safran en bois du monde qui est exposé au Musée maritime!

Un reportage d'Alexandre Sigura pour NCTV

Découvrez un des objets prestigieux exposé au Musée maritime en regardant cette interview de Thierry Omont, adjoint à la direction du Musée. Vous saurez tout sur le sextant Mercier et son importance dans l'identification des épaves de l'expédition La Pérouse....

Un reportage d'Alexandre Sigura pour NCTV

Cette bouée est l'un des seuls objets qu'il nous reste de la Monique. Alain Le Bréüs, secrétaire de l'association du Musée, nous raconte la disparition de la Monique, le plus grand drame de l'histoire maritime calédonienne.

Un reportage de NCTV signé Alexandre Sigura.