Exposition permanenteMusée Maritime

Conférence de Garrick Hitchcock, docteur en anthropologie et chargé d'enseignement honoraire de l'Australian National University

Jeudi 7 décembre 2017 à 18h, entrée libre dans la limite des places disponibles, durée env. 1h

En 1788, les frégates l’Astrolabe et la Boussole font naufrage à Vanikoro dans les îles Salomon. Selon la tradition orale relevée à Vanikoro, des survivants du naufrage quittent l’île environ 6 mois plus tard sur un navire à deux mâts de leur construction. Personne ne les a jamais revus.

 La (re)découverte d’un article de journal indien paru en 1818, ainsi que d’une lettre datant de 1825, apporte éventuellement un éclairage sur le destin de cette embarcation quittant Vanikoro.

Ces documents relatent le sauvetage en 1818 dans le détroit de Torrès d’un matelot indien, Shaik Jumaul, naufragé, qui resta 4 années sur l’île de Murray (ou île de Mer). Durant son séjour, il découvre des armes et des instruments de navigation «de fabrication différente de celle des anglais ». Les habitants de l’île de Murray lui apprennent que ces objets proviennent de l’équipage d’un navire naufragé 30 ans plus tôt sur la toute proche Grande Barrière de corail.

Durant cette période aucun vaisseau européen n’est répertorié comme ayant fait naufrage dans le détroit de Torrès. Le témoignage de Shaik Jumaul pourrait révéler l’éventualité que les survivants de l’expédition La Pérouse ont connu une fin tragique au nord de l’Australie...

Cette conférence sera donnée en anglais en présence d'un interprète

 

 

          Portrait de La Pérouse par Thomas Woolnoth, c.1792, National Portrait Gallery, Canberra Portrait de La Pérouse par Thomas Woolnoth, c.1792, National Portrait Gallery, Canberra