EscapeGameExposition permanenteMoniqueBannière principaleMission BonbonsAventure sous la mer

Exposition temporaire à partir du 17 mai 2024

Le 9 mai 1864, les premiers forçats arrivent à Nouméa à bord de la frégate Iphigénie.

Ce transport marque le début d’une longue série de convois de condamnés qui se sont succédé à un rythme soutenu jusqu’en 1897. A cette date, plus de 30 000 forçats composés de 22 000 transportés, 4000 relégués, 4300 déportés politiques ont été envoyés en Nouvelle-Calédonie 

160 ans plus tard, à l’appui des travaux menés par l’historien Louis-José Barbançon, le Musée maritime déroule l’histoire du convoi de l’Iphigénie, premier maillon symbolique d’une colonisation pénitentiaire dont les conséquences marqueront profondément le devenir de la Nouvelle-Calédonie.

Affiche

 

Exposition artistique en partenariat avec le Vice-Rectorat de la Nouvelle-Calédonie

À partir du 24 octobre 2023, au RDC du musée, vote du Public du 24 octobre au 19 novembre (du mardi au dimanche de 10h à 17h), entrée au tarif habituel

Dans le cadre des commémorations du 70ème anniversaire de la disparition de la Monique, caboteur calédonien disparu en 1953 entre Maré et Nouméa, le musée maritime et le vice-rectorat ont proposé au public scolaire de participer à un concours de bandes dessinées afin de permettre aux nouvelles générations de s’approprier cette histoire et de la faire vivre.

Cette exposition est l’aboutissement de ce travail de mémoire réalisé par les élèves de plusieurs collèges et lycées de Nouvelle-Calédonie sur différents supports, qu’il soit papier ou numérique. Un travail remarquable en termes d’imagination et de techniques utilisées !

Plusieurs prix seront décernés aux lauréats dont celui du public !

Nous invitons donc les visiteurs du musée à soutenir les jeunes talents en votant pour la bande dessinée de leur choix du 24 octobre au 19 novembre. Un bulletin de vote sera à votre disposition.

Les résultats seront proclamés le 1er décembre.

Nous comptons sur vous pour encourager les élèves !

   

Affiche_concours_dessin_La_Monique

Exposition temporaire à partir du 4 août 2023, en mezzanine du musée

Il y a 70 ans, dans la nuit du 31 juillet au 1er août 1953, entre Maré et Nouméa, disparaissait la Monique, un caboteur chargé de transporter du fret et des passagers.

Plus personne ne reverra les 126 passagers qui se trouvaient à bord : hommes, femmes et enfants de tous âges, issus de différentes communautés.

Que s’est-il passé lors de cette nuit pour que le navire n’atteigne pas sa destination ? À ce jour le mystère reste entier…

À l’occasion des commémorations du 70ème anniversaire de la disparition de la Monique célébrées dans tout le pays, le musée maritime souhaite rendre cette histoire accessible à tous et contribuer à dénouer le silence qui a enveloppé cette tragédie pendant des décennies.

Plus que tout, cette exposition rend hommage à la mémoire des disparus et de leur famille.

    

Affiche-la-Monique-ou-le-silence-de-la-mer

Exposition temporaire du 6 juillet au 19 octobre 2023

Au RDC du musée, entrée au tarif habituel

A travers les photos de l’artiste Nicolas Job, l’IRD, Institut de recherche pour le développement, vous propose de découvrir « Alga ! » une exposition inédite à la croisée de l’art et de la science.

Poétique et étonnante, elle mettra en lumière ces étonnantes plantes aquatiques comme vous ne les avez jamais vues, tout en soulignant leur incroyable diversité de formes, de couleurs et de textures.

Découvrez comment les chercheurs de l’IRD les collectent, les étudient et les recensent depuis plus de 60 ans, et comment certaines d’entre elles livrent leurs secrets pour être utilisées de bien des manières…

 

Visuel_exposition_-_1080_x_770_BD_2

Exposition de peintures de Cécile Lanchon

Du 3 mars au 30 avril 2023, entrée au tarif habituel, les œuvres seront proposées à la vente.

Habitée par la nature et particulièrement sensible à la démarche d’artistes comme Caspar David Friedrich et William Turner, l’imaginaire de Cécile Lanchon vibre dans les clairs obscurs et dans le jeu de la lumière sur l’eau et l’éclat des cieux.

Après avoir suivi un cursus en arts appliqués, Cécile Lanchon développe une activité professionnelle aussi riche que variée dans les domaines du théâtre, du cinéma, de la publicité et de la mode.  Passionnée par ces formes d’expression artistique, elle sera tour à tour maquettiste, accessoiriste, décoratrice et peintre de cinéma et théâtre, avant de devenir enseignante, principalement au Lycée professionnel Saint-Jean XXIII à Païta.

La Nouvelle-Calédonie sera le berceau de son activité en tant qu’artiste peintre.

Le musée maritime vous propose de déambuler sur les rives de la lumière, constellées d’une vingtaine de créations de Cécile Lanchon pour qui la mer est une inépuisable source d’inspiration, lieu où se rejoignent la lumière, l’eau, la terre et le ciel.

  

Cecile_Lanchon_Ciel_en_joie