Mission BonbonsBannière principaleExposition permanenteLa croisière s'amuse !Mission Bonbons

Exposition temporaire à partir du 13 août 2022

Il y a 100 ans, dans la nuit du 12 au 13 juillet 1922 s’échouait au large de Moindou, le France II, le plus grand voilier du monde.

Construire un cinq-mâts de plus de 140 mètres de long à une époque où la marine à voile est en plein déclin, constitue un pari audacieux pour l’armateur rouennais Henri Prentout.

Pour rester compétitif, les concepteurs décident de l’équiper de deux moteurs diesel qui prendront le relais si le vent vient à manquer. Des aménagements pour des touristes en cure de repos sont également prévus à bord. Mais la Première Guerre mondiale et la mort d’Henri Prentout vont changer le destin du voilier.

Lancé le 13 aout 1913 à Bordeaux, le France II effectuera huit voyages dont cinq vers la Nouvelle-Calédonie pour y charger du nickel.

En 1922, après une ultime escale à Thio, le voilier est drossé sur le récif, au large de Moindou. C’est le début d’une longue agonie de plusieurs décennies.

Aujourd’hui encore, certains Calédoniens se rappellent la silhouette si familière de l’épave visible sur le récif Mara, près de Teremba jusqu’à la Seconde Guerre mondiale.

Pour commémorer le centenaire de son naufrage, nous vous proposons de plonger dans l’histoire mouvementée de ce géant des mers, fleuron de la marine marchande à voile.

Au RDC du musée.

  

Affiche

Exposition de photographies jusqu'au 10 juillet 2022

Qui ne connaît pas la New Caledonia Groupama RACE ?

Une régate de voiliers exigeante, dans un environnement sauvage et préservé, en mono ou multicoque, en équipage ou en double, en course ou en cruising. Un défi que beaucoup de marins rêveraient de relever avec un trajet de 654 milles nautiques entre récifs, atolls et îlots qui fait la boucle sur Nouméa en passant au nord des îles Belep.

Depuis sa création en 2008, La New Caledonia Groupama RACE, dont le parcours est renouvelé chaque année, offre un véritable challenge à ses participants.

A quelques jours du départ et pendant toute la course, le musée maritime et Groupama Pacifique vous invitent à revivre en photos quelques moments forts des précédentes courses.

A noter que pour la 7ème édition de cette course mythique, la New Caledonia Groupama RACE innove avec un passage devant l’emblématique phare Amédée ! De beaux clichés en perspective pour les 21 bateaux en lice cette année.

Départ prévu le 19 juin au rocher à la voile !

  

NewCaledoniaGroupamaRace

Exposition temporaire du 1er avril au 15 mai 2022

Jean-Michel Aubier et Marin Le Mee

Le poisson est notre vie, notre origine, notre nourriture, nos peurs et nos éblouissements. Chacun traverse le miroir bleu qui nous sépare, par jeu parfois, surtout par nécessité nourricière, la force du fil, du filet et de la flèche.

Ce sont les pêcheurs japonais qui ont initié la technique du Gyotaku, prenant l’empreinte de leurs prises. Conserver le souvenir de la proie, remercier la mer nourricière, honorer leur pêche en imprimant le poisson enduit de sumi (encre de chine) sur un linceul de papier de tissu.

Les représentations de poisson sont innombrables mais le Gyotaku a ceci de particulier que le poisson contribue activement à son image. Il s’esquisse à l’instant où son corps répond à la pression de la main de l’homme sur le papier et rend visible l’invisible.

Le poisson est l’étrange premier artiste. Nous travaillons ensemble, poissons et hommes, morts et vivants, à célébrer leur mystère et leur beauté.

Jean-Michel Aubier et Marin Le Mee vous proposent de découvrir, au travers de leurs œuvres, où vont les âmes des poissons…

Au RDC, accès à l’espace d’exposition aux tarifs d’entrée du musée

Un catalogue de l'exposition sera proposé à la vente.

 

GyotakuVisuel

Exposition temporaire à partir du 30 novembre 2021

Qui n’a rêvé de voyage exotique devant une affiche des Messageries Maritimes ?

Née sous le Second Empire, la Compagnie des Messageries Maritimes met en service des paquebots mixtes pour le transport du courrier, des marchandises et des passagers sur toutes les mers du globe.

Subventionnée par l’Etat, elle peut ainsi assurer une liaison maritime fréquente et régulière avec ses colonies françaises lointaines.

De 1883 à 1971, les paquebots de la compagnie vont transporter des milliers de passagers de la Métropole vers Nouméa et inversement. Mais comment vaincre l’ennui durant les 7 à 8 semaines de traversée en mer ?

La Compagnie met tout en œuvre pour le bien-être de ses clients ! Installation de piscine et de terrains de jeux sur le pont, cabines de luxe, repas raffinés, organisation de fêtes, dont la cérémonie du Passage de la ligne, rythment la croisière pour le plus grand bonheur des passagers.

Dès la fin du 19ème siècle, la Compagnie s’octroie le talent de plusieurs artistes de renom pour réaliser d’illustres affiches qui mettent en avant l’exotisme des destinations ou le gigantisme des paquebots.

Mesdames et Messieurs, prenez place à bord du musée pour parcourir le monde en affiches et revivre quelques moments de divertissements durant la traversée de cette grande épopée maritime !

Au musée maritime du mardi au dimanche de 10h à 17h.

 

affiche2

Exposition temporaire à partir du 8 juin 2021, au RDC du musée 

En partenariat avec Sublimage

À l’occasion de la Journée mondiale de l’océan le 8 juin, le musée maritime vous propose de (re)découvrir une sélection de photos présentées au Festival International de l’image sous-marine qui s’est tenu l’année dernière à Nouméa.

Quoi de mieux pour célébrer les océans que de voir l’incroyable diversité de ses habitants sous l’objectif de photographes, professionnels ou amateurs, passionnés de plongées ?

Le résultat est étonnant ! Il faut parfois un angle de vue insolite pour se retrouver face à des créatures d’une beauté…insoupçonnée ! Et prendre conscience de la fragilité et de l’éphémère de ce monde aquatique qu’il nous incombe de préserver.

Ne ratez donc pas cette occasion de rendre hommage à nos océans !

FIISMNC_2020-Manta-de-bronze-macroproxy-Luc-ROOMAN-The-beast-2Credit