Exposition permanenteCharpentier de marineMusée Maritime

Exposition temporaire du 9 novembre 2007 au 29 juin 2008

A l'appui d'objets inédits, le Musée de l'histoire maritime retrace l'histoire des phares, celui d'Amédée étant le plus important, et de la signalisation en Nouvelle-Calédonie. Une exposition exceptionnelle pour découvrir les nombreux trésors des Phares et Balises.

Le 15 novembre 1865, en présence du Gouverneur Guillain et de sa femme, le phare Amédée est inauguré, après 10 mois de travaux. Construit à Paris en 1862 et assemblé par pièces en Nouvelle-Calédonie, cet édifice de 45 mètres de haut (hors hauteur de l'optique), conçu par Léonce Reynaud, répondait enfin aux attentes des navigateurs en matière d'approche de la Nouvelle-Calédonie.

A l'appui de documents historiques et d'objets inédits, le musée retrace l'histoire de l'éclairage et du balisage en Nouvelle-Calédonie et développe le rôle important des pilotes maritimes et des hommes qui, au quotidien, veillent à la sécurité en mer.

optiquephareAmedee

  

Partez à la conquête des Pôle! Exposition du 20 juillet au 21 octobre 2007

Dans le cadre de l'Année Polaire Internationale, le Musée maritime vous guidera sur les traces des explorateurs et scientifiques de l’extrême, entre banquise, aurores polaires et magnétisme terrestre.

  

"Une Australie française? Presque!", exposition réalisée par Noelene Bloomfield, au Musée maritime du 20 avril au 30 juin 2007

ll s’en est fallu de peu pour que le drapeau français ne flotte sur une partie importante de l’Australie

En témoignent les nombreux noms français disséminés tout au long des côtes ouest, nord-ouest et sud de grand continent.  Entre Saint-Allouarn, Lapérouse, D’Entrecasteaux, Baudin et Dumont d’Urville, cette exposition très imagée évoque l’histoire de cette grande épopée maritime, avant l’intervention anglaise en 1826.