Exposition permanenteBannière principale

Un siècle d'histoire en Nouvelle-Calédonie

Causerie d’Alain Le Breüs, secrétaire de l’association du Musée maritime de Nouvelle-Calédonie

Jeudi 26 septembre 2019 à 18h, entrée libre dans la limite des places disponibles

Le scaphandrier, cet explorateur des fonds sous-marins, a toujours suscité un certain mystère. Dominant un environnement hostile, bardé de plomb et de tuyaux, il reste pour beaucoup un être étrange, sa tenue et sa démarche pesante contribuant à cette réputation…

Pendant près d’un siècle, de 1875 à 1975, une dizaine de scaphandriers, dits pieds-lourds, interviennent dans le port de Nouméa pour la construction des quais. D’autres plongent pour la pêche aux huîtres perlières ou la participation à des opérations sur des épaves.

De 1957 à 1967, avec 10 ans de retard sur la métropole, le beau lagon calédonien a ses « pionniers » de la plongée autonome mais avec malheureusement ses drames. Pour beaucoup, cette activité est une découverte du milieu sous-marin.

A l’appui d’un conséquent travail de recherche, Alain Le Breüs vous propose de plonger sous la surface de l’eau, à la découverte de l’incroyable et périlleux univers des pieds-lourds…

Captation de la conférence par la chaîne TV Caledonia :

https://www.youtube.com/watch?v=8Iif3bg8gV0&list=PLizWFZKHy2VN904Vzc8D0OgRKPo-nvrLm&index=3&t=0s

Renaissance de la navigation traditionnelle océanienne

Jeudi 11 juillet à 18h, entrée libre dans la limite des places disponibles (durée env 1h)

La venue en Nouvelle-Calédonie d'une pirogue double du Vanuatu s'inscrit dans un voyage, le "Melanesian Vanua Tour" qui cherche à rallier le mouvement de renaissance de la navigation traditionnelle océanienne. Des pays tels que le Vanuatu, la Nouvelle-Zélande et Fidji participent à cet essor en s'équipant de pirogues de haute-mer de type Vaka Motu et Vaka Moana, telle qu'Okeanos Vanuatu.

Partie de Port-Vila le 27 juin, cette pirogue est arrivée sur Ouvéa le lendemain. Les objectifs de cette traversée sont multiples : démontrer la faisabilité d'une desserte maritime à bord de grandes pirogues entre les archipels du Vanuatu et de la Nouvelle-Calédonie, permettre aux Calédoniens d'expérimenter la navigation en haute mer et échanger sur les savoirs ancestraux liés à la mer.

Le Musée maritime de Nouvelle-Calédonie est heureux de vous convier à une rencontre avec le capitaine John Damilip, qui vous relatera ses expériences de navigation. Il sera accompagné d'Aïlé Tikouré, originaire de l'Ile des Pins, formé à la construction des pirogues ainsi qu'à la navigation ancestrale et président de l'association Kenu One Project.

Captation de la conférence par la chaîne TV Caledonia

https://www.youtube.com/watch?v=_Dn7On7BDU8&list=PLizWFZKHy2VN904Vzc8D0OgRKPo-nvrLm&index=24

          Ph. Okeanos Foundation for the Sea Ph. Okeanos Foundation for the Sea

Conférence de Christiane Terrier, docteure en Histoire

Jeudi 1er août 2019 à 18h, entrée libre dans la limite des places disponibles

Situé entre le sud-est de l'Australie-état de Victoria- et l'île de la Tasmanie, le détroit de Bass est un lieu de multiples fortunes de mer.

Ce bras de mer est franchi en 1798 pour la 1ère fois par l'explorateur anglais Matthew Flinders qui démontre ainsi que la Tasmanie est une île séparée du continent australien. Le détroit est alors nommé en hommage au médecin, George Brass, qui accompagnait l'expédition.

Christine Terrier, à l'appui de documents d'époque, vous retracera les principaux naufrages survenus dans ce funeste canal, véritables marqueurs de l'histoire maritime de l'Australie.

Captation de la conférence par la chaîne TV Caledonia :

https://www.youtube.com/watch?v=V-3Tb9GBKXI&list=PLizWFZKHy2VN904Vzc8D0OgRKPo-nvrLm&index=13

NetherbyANMM1

Conférence de Christine Bousquet, maître de conférences en histoire médiévale

Jeudi 14 mars 2019 à 18h, entrée libre dans  limite des places disponibles (durée env 1h)

Les hommes du Moyen Âge furent attirés par le monde de la mer tout en étant inquiets devant cet espace maritime, dont ils ne mesuraient ni l'étendue ni la profondeur. Ils se sont lancés dans l'aventure aussi bien sur les mers bordières que dans les grands espaces océaniques.

Tous les grands peuples - Occidentaux, Orientaux, Océaniens, Chinois - ont relevé le défi d'apprivoiser autant que possible l'espace maritime. A tel point que ces épopées, aussi incroyables qu'héroïques, ont largement été représentées par les enlumineurs de l'époque.

A notre tour de parcourir les mers à travers les sources iconographiques que le Moyen Âge nous a transmis.

Christine Bousquet, spécialiste, de cette période de l'histoire, vous propose de découvrir au travers de ces illustrations d'époque, la fascination que l amer a toujours suscitée sur l'Homme!

En partenariat avec l'Université de la Nouvelle-Calédonie

 

image001

Conférence de Gilbert Castet, président du musée maritime de Nouvelle-Calédonie

Jeudi 11 avril 2019 à 18h, entrée libre dans la limite des places disponibles (durée env 1h)

L'océan Pacifique était totalement inconnu des Européens jusqu'au XVIème siècle. De 1519 à 1522, Magellan accomplit l'exploit de réaliser le 1er voyage de circumnavigation et navigue sur cette immense tendue d'eau entre l’Amérique et l’Asie qu’il nomme « pacifique ». Il ouvre ainsi à d’autres une nouvelle route de découvertes

Tout au long du XVIème siècle, les explorateurs espagnols entreprennent de sillonner cet océan non seulement pour trouver une nouvelle voie d’accès aux « îles des épices » mais aussi en vue de découvrir de nouvelles richesses et y poser les bases d’une future évangélisation.

Entre 1567 et 1607, trois grandes expéditions espagnoles explorent la partie méridionale de l’océan Pacifique. La première et la seconde sont menées par Mendaña et la dernière par Quiros.

Au cours de ces voyages, les Espagnols touchent des archipels alors inconnus des Européens, telles que les îles Salomon, les Marquises, les Tuamotu, une partie des îles Cook et le Vanuatu.

Lors de la dernière expédition, le pilote de Quiros, Torrès, parti à la recherche de la terre australe, passera non loin de la Nouvelle-Calédonie…

Gilbert Castet, président du musée maritime de Nouvelle-Calédonie, vous invite à embarquer pour suivre le cours de ces passionnants voyages d’exploration et de découvertes !

Captation de la conférence par la chaîne TV Caledonia :

https://www.youtube.com/watch?v=KYh7s5n4-WY&list=PLizWFZKHy2VN904Vzc8D0OgRKPo-nvrLm&index=3

 

          Isola del Principe, Levinus Hulsius, 1603, Antiquarian Maps Collection Isola del Principe, Levinus Hulsius, 1603, Antiquarian Maps Collection